Prix EY de l’agroalimentaire, découvrez les 13 finalistes

 

Découvrez les 13 finalistes en lice pour remporter la 3ème édition du Prix EY de l’agroalimentaire, qui sera décerné le 30 janvier 2019 lors de la soirée des vœux de l’ANIA, partenaire de l’événement.

Restez informé ! Choisissez votre newsletter


Auteur

ANIA

ANIA

Redacteur

Ceci est notre biographie

Tous les articles

EY célèbre la performance agroalimentaire à travers la remise de ce prix, qui récompense les entreprises du secteur alimentaire qui se sont illustrées par leur croissance en France ou à l’international, par la création d’emplois ou par leur engagement sociétal.

Trois prix seront décernés mercredi 30 janvier :

  • Grand Prix: Il récompense une entreprise pour son parcours exceptionnel et pour sa performance globale.
  • Prix de l’Avenir: Il récompense une entreprise en croissance rapide et dont les savoir-faire ou les perspectives la placent parmi les valeurs montantes du secteur.
  • Prix de l’Engagement Sociétal: Il récompense une entreprise dont l’activité ou les actions témoignent de préoccupations sociales et/ou environnementales particulièrement fortes.

 

 

Découvrez les lauréats de la 2ème édition datant de janvier 2018.

Les 13 candidats de la 3ème édition du Prix EY de l’agroalimentaire :

Barilla France : Spécialisée dans les pâtes, les sauces et le pain préemballé, Barilla est une entreprise fortement engagée en matière de RSE et d’innovation. Des engagements qui s’illustrent par la reformulation de la composition de leurs produits pour s’adapter aux nouvelles attentes des consommateurs, mais aussi par exemple par la création d’une filière de blé français responsable.

 

Bonduelle Fresh Europe : Bonduelle produit et commercialise des salades en sachet et des salades traiteur, des gammes saisonnières qui l’ont positionné comme spécialiste numéro un en France du végétal. Boostée par l’augmentation de la consommation de légumes, Bonduelle est une entreprise agile, capable d’adapter sa production aux exigences du marché et des consommateurs. Très engagée en R&D, Bonduelle a fortement investi dans la modernisation de ses outils et de ses process industriels.

 

Brasserie Goudale : Appartenant à un groupe indépendant et familial, la Brasserie Goudale est spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de bières de spécialité, avec un positionnement premium. Disposant d’un outil industriel ultra-moderne en fonctionnement depuis 2016, la nouvelle brasserie est très automatisée et illustre les engagements du groupe en matière de développement durable (réduction de la consommation d’eau et d’électricité) et d’innovation (lancement de nouvelles gammes de bières).

 

Daco France : Daco France évolue depuis les années 70 sur le marché du conditionnement et de la commercialisation de fruits secs. Tout en poursuivant son développement sur le marché français, le groupe considère l’export comme une priorité pour l’avenir. L’entreprise montre son engagement en matière d’alimentation durable par le développement de gammes saines basées sur les tendances du marché (élimination des sels, sucres et matières grasses ajoutées) et la mise en place constante d’innovations packaging et produit.

 

Delpeyrat : Delpeyrat est une entreprise créée au 19ème siècle dans le Périgord, spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de produits à base de viande de canard, de jambon, de saumon fumé et de poisson. Sa volonté de valoriser les produits locaux dans le respect du bien-être animal est un gage de la responsabilité environnementale du groupe, et lui a permis de devenir numéro un sur le marché du foie gras, du jambon de Bayonne et du canard gras.

 

Europe Snacks : Europe Snacks est leader européen de la production et commercialisation des snacks salés (biscuits apéritifs) pour les marques de distributeurs. Bénéficiant de son propre bureau d’études intégré, l’entreprise investit beaucoup dans l’innovation (formes, saveurs, amélioration de l’équilibre nutritionnel produits) et a lancé 25 nouvelles références au printemps 2018.

 

Haribo France : Leader sur le marché de la confiserie en France depuis 2010, Haribo a lancé une vaste politique d’innovation qui consiste à revisiter les fondamentaux de la marque. Une déclinaison de ses produits phare qui permet au groupe de s’adapter aux nouveaux modes de consommation et de bénéficier de nouveaux leviers de croissance.

 

Mondelez France : Producteur et distributeur de biscuits, chocolat et confiserie, Mondelez a fortement misé sur l’innovation avec la création de 60 nouveaux produits en 2015, et 80 en 2017. Un investissement qui s’est accompagné d’un engagement sociétal fort (rénovation des recettes de nombreux produits phares, développement de filières d’approvisionnement responsable) et du développement accru du e-commerce.

 

Nactis Flavours : Nactis Flavours évolue sur le marché des matières premières aromatiques, des arômes et des ingrédients aromatiques et fonctionnels. Des investissements importants en R&D ont permis à l’entreprise d’étendre ses gammes de produits sains et naturels grâce aux savoir-faire acquis et de se développer à l’international.

 

Nataïs : Spécialisée dans le popcorn et maîtrisant la totalité du cycle de production et de commercialisation dès la sélection de la variété de semence, Nataïs est la première entreprise de culture de maïs à éclater en Europe, à sa marque et pour les marques de distributeur. Le groupe a fortement investi en matière d’innovation, en mettant notamment en place des outils informatiques et de production adaptés à l’international et capables de faire face à la croissance. La responsabilité sociétale de l’entreprise s’exprime notamment par sa volonté de valoriser l’amont au travers de partenariats exclusifs avec les agriculteurs (garantie d’achat de la totalité de leur récolte).

 

Les Prés Rient Bio : A travers la production et la commercialisation de produits laitiers à base de lait de vache bio (notamment leur marque phare « Les 2 vaches »), les Prés Rient Bio sont devenus numéro un sur leur marché et élargissent régulièrement leurs gammes grâce à des efforts constants en matière d’innovation. Leur engagement sociétal se concrétise par la mise en place de nombreuses actions, par exemple la création du programme Reine-Mathilde (piloté par l’Institut de l’Elevage) qui vise à faire de la Basse-Normandie une région pilote dans la production et la transformation laitière biologique, mais également par une politique de rémunération des éleveurs basée sur des primes liées au bien-être animal et des aides à la conversion au bio.

 

Soldive : Spécialiste de la culture, transformation et commercialisation de melons, salades et d’autres fruits, Soldive revendique une responsabilité environnementale d’envergure qui s’illustre par de nombreux exemples : une politique de zéro déchet et de revalorisation du plastique, un projet de mise en place de normes IGP, le développement d’une filière bio ou encore des investissements en matière d’énergie solaire et de traçabilité des produits.

 

Wolfberger : Plus célèbre et ancienne maison viticole d’Alsace, Wolfberger dispose d’un savoir-faire traditionnel qui assure la haute qualité de ses produits. L’innovation se situe au cœur de sa stratégie avec la mise en place d’outils digitaux tant pour la traçabilité du raisin que pour la mise en bouteille et l’étiquetage, et via la robotisation de la production. Plusieurs actions attestent également de la responsabilité sociétale de l’entreprise, comme la création de la Fondation Wolfberger dès 2003, l’organisation du Trophée de la Vigneronne (course à pieds caritative de 10 km ou la mise en place du Club des Ambassadrices (conférences, dégustations et manifestations).

 

Le nom des gagnants sera annoncé le 30 janvier au soir, à l’issue de la remise des prix que vous pourrez suivre en direct sur Twitter avec le hashtag #PEYAG.