[Interview start-up] MeatB2B, demain exporter devient possible en quelques clics !

Entretien avec Yuan ZHOU, Fondatrice et CEO de MeatB2B, 1ère plateforme digitale du négoce international de produits carnés destinée aux professionnels de l’agroalimentaire.

Dans le cadre de son GT Start-Up, l’ANIA accompagne et soutient MeatB2B dans sa stratégie de développement, qui permettra demain à de nombreuses entreprises françaises d’exporter partout dans le monde en quelques clics !

Restez informé ! Choisissez votre newsletter


Auteur

Françoise Gorga

Françoise Gorga

Directeur recherche & innovation

Au sein de l’équipe Alimentation-Santé, Françoise Gorga a pour mission la coordination des actions ANIA visant à promouvoir la R&I dans le secteur agroalimentaire : plan industriel agroalimentaire, comité stratégique de la filière alimentaire, plateforme Food For Life France, projets collaboratifs de R&I…

Auparavant, elle a occupé pendant 4 ans un poste de règlementaire sur le thème qualité/sécurité des aliments, toujours au sein de l’ANIA.

Françoise Gorga assure la coprésidence du GT « Alimentation du Futur » du Fonds français pour l’Alimentation et la Santé et la GT « Innovation et Performance industrielle » du GFI.

Tous les articles

La start-up française, en offrant une mise en relation entre vendeurs et acheteurs simplifiée, ciblée et rapide, représente un formidable outil de développement à l’international pour toutes les tailles d’entreprises et où qu’elles se trouvent en France.

 

Qu’est-ce que MeatB2B ?

Meat B2B est une startup française qui a développé la première plate-forme de négoce de viande en ligne destinée aux professionnels du secteur agroalimentaire. Il s’agit de permettre aux professionnels français et européens de la viande d’exporter plus facilement leurs produits vers l’Asie et dans le monde. Plus concrètement, notre ambition est de devenir l’Amazon de la viande.

 

Quel est l’intérêt de votre plateforme de vente en ligne ? Ses spécificités ?

La vocation de la plateforme est de créer un circuit court entre l’Europe et l’Asie grâce au digital, du « pré à la baguette ». Le but est également de simplifier les procédures administratives (facturation, transport, paiement, etc.) auxquels font face l’ensemble des acteurs. Sur notre Marketplace, les producteurs ont le contrôle de leur stratégie marketing à travers leur page entreprise, et peuvent valoriser leur savoir-faire et labels auprès d’acheteurs finaux vérifiés. Ils peuvent ainsi s’affranchir des acteurs intermédiaires traditionnels. La plateforme permettra également à terme de garantir la traçabilité des produits grâce à un service inter-opérable basé sur le principe de la Blockchain.

 

Quand et Comment vous est venue l’idée de créer votre entreprise ?

L’idée de créer l’entreprise est née en 2017 alors que j’effectuais un Executive MBA à HEC Paris. J’étais alors Asian Leader dans l’import-export de la viande et avais pris la mesure du manque de transparence du secteur sur les prix, l’inefficacité des intermédiaires et la lourdeur des procédures administratives. De là est née l’idée de l’entreprise qui s’est ensuite concrétisée en 2019, par ma rencontre avec Cyrille Carbo (ndlr : Chief operation officer chez MeatB2B) et par un voyage au SIAL Shanghai. Aujourd’hui, Meat B2B vise à servir les professionnels de l’agroalimentaire dans le monde entier. Nous avons un siège à Paris avec un bureau à Shanghai.

 

Quels ont été / sont vos challenges de jeunes entrepreneurs ?

Le principal challenge fut pour nous de convaincre les premiers clients industriels et producteurs de nous suivre. Et c’est en Chine que nous les avons trouvés ! Il nous a fallu ensuite un peu de temps pour réaliser un outil simple, ergonomique où les utilisateurs pourraient retrouver leur repère. Sur le plan du financement, MEAT B2B a bénéficié très tôt du soutien de BPI France dans la mesure où nous proposons une plateforme digitale collective concourant à la digitalisation des filières.

 

Meat B2B demain, c’est…

Une entreprise numérique dynamique qui va créer des emplois aussi bien en France et plus particulièrement en Ile de France (pour les activités de R&D) qu’en Europe (Espagne, Allemagne, Pays-Bas et Danemark) pour les équipes commerciales. Nous visons également un rapide développement international en Asie et en Amérique du Sud. Nous souhaitons devenir l’acteur de référence du marché et imposer des standards élevés de qualité et de service client. Le « first mover advantage » est un atout réel dans le dans le domaine du négoce de viande. A l’échéance des 5 ans, l’entreprise devrait représenter une soixantaine d’emplois directs.

 

Que peut apporter concrètement votre outil à l’Industrie Agro-Alimentaire Française ?

Nous avons l’ambition de donner un fort avantage compétitif aux entreprises françaises et européennes. La plateforme permettra à certaines de mieux gérer leurs exportations mais surtout à d’autres de s’introduire sur des marchés étrangers. MeatB2B représente une formidable opportunité de développement et de croissance pour les entreprises de toutes tailles et notamment les PME. Cela peut représenter la création de centaines d’emplois indirects partout en France.

 

Enfin, quels conseils donneriez-vous aux jeunes entrepreneurs ?

L’entreprenariat est une très belle aventure : être entrepreneur c’est beaucoup de satisfaction mais également beaucoup de moments de doutes. Soyez tenaces et lucides. Faites des interviews, écoutez ce que disent les gens, ayez l’obsession de faire tester votre produit, votre service auprès de votre marché. Ne restez pas seul, trouvez des associés qui sauront s’inscrire sur le long terme avec vous. Enfin, formez-vous régulièrement, vous aurez besoin constamment d’un minimum de connaissances en matière de stratégie, finance et technologie.