Perception des consommateurs sur les eaux en bouteille

La Chambre Syndicale des Eaux Minérales Naturelles (CSEM) publie une étude du cabinet BVA sur l’attachement des Français à l’eau en bouteille.

Mots Clés

Restez informé ! Choisissez votre newsletter


Auteur

CSEM

CSEM

Chambre Syndicale des Eaux Minérales Naturelles

La Chambre syndicale des eaux minérales (CSEM) fédère l’ensemble des industriels ‘minéraliers’ français et constitue l’organisme consulaire chargé de représenter les intérêts collectifs du secteur des eaux minérales auprès de ses partenaires et des pouvoirs publics.

 

L’industrie des eaux minérales représente un secteur important de l’industrie agroalimentaire et de l’économie française.

 

Elle produit par an aujourd’hui 7,5 milliards de litres, dont un tiers est destiné à l’export.

 

Son chiffre d’affaires s’élève à 3,5 milliards d’euros.

 

Elle emploie environ 7.000 personnes.

 

Site internet : eaumineralenaturelle.fr

Tous les articles

 

La qualité, la naturalité et la santé plébiscitées par les consommateurs !

 

Depuis 2001, le cabinet BVA mène une étude barométrique sur la consommation d’eau en France pour la Chambre Syndicale des Eaux Minérales.

 

En 2015, et ce depuis 14 ans, il apparaît que l’eau en bouteille conserve une excellente image auprès des Français avec une note moyenne de 7,6 sur 10. Les consommateurs français sont ainsi attachés à l’eau en bouteille ; ils la reconnaissent pour sa qualité, sa naturalité et ses bénéfices santé.

Des eaux en bouteille reconnues pour leur qualité

84 % des personnes interrogées estiment que l’eau en bouteille est de qualité et 87% considèrent qu’elle est contrôlée, des pourcentages qui restent stables depuis une dizaine d’années.

 

  • Ces résultats sont confirmés par une étude scientifique inédite sur les eaux embouteillées menée par le laboratoire de l’unité mixte de recherche du CNRS et de l’université de Bordeaux[1]. Cette étude, la plus fine jamais réalisée, confirme en effet la très grande qualité des eaux minérales naturelles et des eaux de sources en France.

 

  • Cette étude démontre par ailleurs que 100 % des eaux minérales naturelles et des eaux de sources sont conformes à la réglementation, à des seuils même deux fois plus bas que les limites réglementaires en matière de pesticides.

 

 

[1] Une étude réalisée sur les eaux en bouteille menée par le laboratoire de Physico et Toxico-Chimie de l’environnement qui est une équipe de recherche de l’unité mixte de recherche du CNRS et de l’Université de Bordeaux reconnue dans l’analyse des nano-traces de molécules émergentes.

Plus de 7 Français sur 10 considèrent l’eau en bouteille comme naturelle

71 % des personnes interrogées considèrent que l’eau en bouteille est 100 % naturelle et 77 % des interviewés la perçoivent comme étant pure.

 

  • Les eaux embouteillées sont issues de gisements profonds et prélevées dans leur milieu naturel. Elles ne subissent aucun traitement de désinfection.

 

  • Les sources d’eaux embouteillées bénéficient d’un périmètre de protection. Elles sont naturellement protégées par des gisements rocheux qu’elles traversent, parfois pendant plusieurs années et par leur situation géographique protégée.

 

  • Au-delà de cette enveloppe naturelle, les professionnels des eaux minérales naturelles et des eaux de sources ont mis en place de nombreuses mesures pour préserver les aquifères de toute pollution humaine.

 

Pour 79 % des interviewés, l’eau en bouteille a bon goût.

 

La composition en minéraux de chaque eau minérale naturelle et eau de source est unique. C’est le résultat d’un lent parcours géologique de plusieurs années, reflétant ainsi le terroir dont elles sont issues, ce qui leur confère une identité et un goût unique.

Le consommateur dispose ainsi d’un large éventail de choix pour trouver les eaux en bouteille qui lui conviennent le mieux en terme de goût.

Cette particularité les distingue notablement de l’eau distribuée au robinet.

Pour plus de 8 personnes sur 10, l’eau en bouteille est bonne pour la santé

83 % des personnes interrogées la considèrent comme bonne pour la santé et 86 % estiment que l’on peut en boire tous les jours.

 

  • La consommation d’eau reste de l’avis des experts la meilleure façon de s’hydrater et la seule boisson indispensable à l’organisme. L’eau minérale naturelle et l’eau de source ont donc un rôle clé à jouer, au quotidien, dans l’hydratation de tous.

 

  • Elles ne contiennent aucun apport calorique et peuvent donc contribuer à lutter contre l’obésité, notamment auprès des jeunes générations habituées aux goûts sucrés.

 

Pour 85 % des personnes interrogées, on peut la boire sans risque ; pour 84 %, elle convient à toute la famille et pour 83 %, elle est bonne pour les bébés.

 

  • Embouteillées sur le lieu même de la source sans aucun contact avec l’extérieur, les eaux embouteillées bénéficient de près de 11 000 contrôles qualité au quotidien de la part des autorités sanitaires et des professionnels, soit au total plus de 4 millions par an.

 

  • Par ailleurs, grâce à sa résistance, son inaltérabilité et sa neutralité, la bouteille d’eau en plastique ou en verre, permet de préserver dans le temps la pureté originelle des eaux en les préservant de toute contamination extérieure.

 

  • Cette très bonne image corrobore la réalité puisque l’étude scientifique menée par le laboratoire de l’unité mixte de recherche du CNRS et de l’université de Bordeaux prouve que les eaux en bouteille ne contiennent aucune trace de médicament, ni d’hormone, ni de BPA, ni de phtalates. Elles peuvent donc être consommées en toute sécurité.

 

 

Cette étude a pu mesurer l’efficacité des mesures de protection environnementale permettant de préserver la qualité des eaux embouteillées produites en France.

 

  • Seules les eaux embouteillées peuvent se prévaloir du logo « convient pour l’alimentation des nourrissons », bien évidemment à la condition qu’elles répondent à plus de quarante critères définis par la réglementation. Un repère clair et rassurant pour les mamans.
Les excellents résultats de cette étude réaffirment l’attachement et la confiance des consommateurs vis-à-vis des eaux en bouteille. Cela témoigne de la qualité du travail des professionnels des eaux minérales naturelles et des eaux de sources : contrôles stricts au-delà des normes réglementaires, nombreuses mesures de protection environnementales, études engagées avec des laboratoires indépendants pour confirmer la qualité de l’eau…
Denis Cans, Président de la Chambre Syndicale des Eaux Minérales

Méthodologie de l'étude

« Les Français et la consommation d’eau » – Baromètre BVA pour la CSEM, vague 2015 (Extraits). Pour chaque vague d’enquête est établi un nouvel échantillon de 1 000 individus âgés de 18 ans et plus, représentatifs de la population française, via la méthode des quotas.

Quelques chiffres clés

L’industrie des eaux en bouteille en France génère 10 000 emplois directs et 30 000 emplois indirects. Son chiffre d’affaires s’élève à 2,8 milliards d’euros.

En France, la consommation d’eau embouteillée est estimée à 118 litres par habitant et par an, soit une consommation de plus de 7,7 milliards de litres pour l’ensemble de la population française.

Les enquêtes de consommation alimentaire montrent que les Français n’atteignent pas la recommandation de consommation d’1,5 litre par jour (Avis EFSA).