Tables Rondes “Les femmes qui ont choisi l’agroalimentaire.”

Le secteur agroalimentaire est le premier secteur industriel français avec plus de 16 000 entreprises réparties sur tout le territoire. Plus de 430 000 salariés y travaillent pour produire au quotidien l’alimentation des Français. En 2020, les femmes représentaient 43% des effectifs vs 38% en 2012. Ce chiffre est nettement supérieur à celui du reste de l’industrie au global ou elles occupent 28% des postes (Soucre Insee).

Restez informé ! Choisissez votre newsletter


Auteur

ANIA

ANIA

Redacteur

Ceci est notre biographie

Tous les articles

Le 7 avril dernier, l’ANIA, en partenariat avec AG2R La Mondiale, organisait au Hub BPI France un colloque pour mettre en avant des femmes engagées et passionnées qui de par leur parcours, leur vision et leurs actions au sein de leur entreprise participent à faire avancer la place des femmes.

 

Visionner le replay de ce bel événement :

Mickaël Nogal, Directeur général de l’ANIA a rappelé en introduction l’enjeu majeur pour le secteur agroalimentaire de promouvoir l’égalité femme-homme qui représente un réel facteur de compétitivité et de développement pour les entreprises. Isabelle Heumann, administratrice et co-présidente du groupe PME de l’ANIA et Directrice générale de l’entreprise familiale Paul Heumann, a insisté sur l’importance de faire confiance aux femmes avant de partager avec le public un mantra qui l’a guidé tout au long de sa carrière pour réussir « Ne lâche jamais rien ! ».

 

 

Marie-Christine Jean, Directrice clientèle chez Harris Interactive a présenté un état des lieux du ressenti des femmes en entreprise dans son étude « Qu’est ce qui rend les femmes du secteur de l’agroalimentaire heureuses ? ».

 

 

2 tables rondes ont été animées par Marie-Pierre Membrives et Diane Leroy, co-fondatrices et membres du réseau “Elles sont Food” :

– La mixité, un facteur de compétitivité et de performance
– Elles se sont lancées

 

Table ronde 1 : La mixité, un facteur de compétitivité et de performance

 

Dans la 1ère table ronde, Stéphanie Domange – Présidente Directrice générale de Mars Wrigley France -Anne Chagnas -Directrice de l’usine M&M’s d’Haguenau- Gautier Villiaume, Directeur des ventes B2B QSR EMEA de Mc Cormick et Florence Chambon Constant -Directrice Santé Sécurité et RSE Supply Chain EMEA de Mc Cormick- ont pris la parole pour rappeler dans leur fonction l’importance de se fixer des objectifs précis et d’embarquer les hommes afin d’impulser un changement durable de comportement et de mentalité. Pour tous, la compréhension précise des préoccupations des collaboratrices reste, sans aucun doute le meilleur moyen d’adapter les initiatives proposées par les entreprises afin qu’elles répondent aux besoins réels de chacune. Tout comme la diversité, l’inclusion est aussi une réelle opportunité de compétitivité et de performance en entreprise.

 

« Aujourd’hui, tous ces sujets vont bien au-delà de l’entreprise. Ils sont désormais de véritables sujets de société et on se rend compte que les entreprises sont de mieux en mieux équipées pour mener à bien ces transformations et accompagner au mieux leurs salariées tout au long de leur carrière ».

 

En conclusion de cette 1ère table ronde, les 4 intervenants se sont accordés sur un message commun :

« Osez et ne vous mettez pas de limite. Tout est possible ! »

Table ronde 2 : Elles se sont lancées !

 

Pour la seconde table ronde, Makou Cisse, préparatrice de commande chez Danone, Issue du projet Archipel menée par l’IFRIA (voir le CP) – Catherine Petitjean, -Présidente Directrice générale de l’entreprise familiale Mulot&Petitjean – Emilie Flechard, -Directrice adjointe de la fromagerie centenaire Gillot -, Camille Bloch – Co-fondatrice de la start-up Carréléon et Amélie Coulombe, -Fondactrice de Krokola, ont témoigné de leurs parcours, leurs accomplissements mais aussi de leurs difficultés lorsqu’elles se sont lancées dans l’agroalimentaire.

 

« Être cheffe d’entreprise, c’est un marathon qui ne s’arrête jamais. Pour réussir, il faut s’autoriser à prendre le même niveau de risque qu’un homme et se libérer de la charge mentale qui pèse sur nous. On a besoin de rêve pour avoir des projets. Il est aussi primordial de bien cultiver son réseau car l’émulation vient souvent des autres. »

 

« De temps en temps, il faut savoir échouer pour mieux rebondir. Il est nécessaire de bien se connaitre et d’accepter que nous ne sommes pas parfaites. Personne ne parviendra à cocher toutes les cases ».

 

Toutes les intervenantes ont conclu cette seconde table ronde en souhaitant “Tout le bonheur à celles et ceux qui souhaitent se lancer.” :

"Nous espérons avoir réussi à vous transmettre toute la passion qui nous anime au quotidien dans nos métiers."

Cet événement était organisé dans le cadre du partenariat entre l’ANIA et AG2R La Mondiale. L’occasion pour Solène Jallet, Chargée de projet – Pôle Alimentaire d’AG2R La Mondiale de conclure l’événement aux côtés de Jean-Philippe André, président de l’ANIA et de rappeler que l’agroalimentaire, premier secteur industriel de France, représente un secteur d’avenir et offre de merveilleuses opportunités professionnelles.

 

« L'AG2R LA MONDIALE est fière d’avoir soutenu cet événement et de collaborer avec l’Ania depuis de nombreuses années pour accompagner et promouvoir les métiers de l’agroalimentaire dont le Groupe est le partenaire historique et privilégié. »
Solène Jallet, Chargée de projet - Pôle Alimentaire d'AG2R La Mondiale

Jean-Philippe André, Président de l’ANIA a conclu l’évènement :

« Je crois sincèrement en une vision progressiste de notre industrie qui est au centre des attentes sociales et sociétales. Nous avons un rôle à jouer pour être moteur sur ces questions d’égalité femme-homme. Ce que je retiendrai de l’après-midi que nous venons de partager, ce sont les témoignages des entreprises qui ont mis en place des actions concrètes pour l’égalité et la mixité de leurs équipes qui montrent l’impact positif de ces démarches. Et les parcours réussis et inspirants de ces femmes qui exercent leurs métiers avec passion. »
Jean-Philippe André, Président de l'ANIA

Parce que le sujet de la mixité et de l’égalité est une priorité pour l’ANIA, nous avons choisi de faire perdurer sa communication avec le hashtag #Jaichoisilagro sur Twitter et LinkedIn et d’autres témoignages vidéos de femmes inspirantes y seront diffusés régulièrement.

Alors suivez-nous et restez connectés !