L’ANIA salue et soutient le lancement de la « Fabrique de l’Avenir »

18 fédérations industrielles françaises ont décidé de prendre ensemble la parole pour réaffirmer la fierté industrielle, sa force et son ambition pour la France autour d’une démarche intitulée « La Fabrique de l’Avenir ». L’ANIA, qui représente la première industrie du pays, participe activement à cette démarche qu’elle salue et soutient.

Restez informé ! Choisissez votre newsletter


Auteur

Jean-Philippe Girard

Jean-Philippe Girard

Président de l'ANIA

Depuis son élection au siège de Président de l’ANIA en 2013, Jean-Philippe Girard s’attache à restaurer la confiance des consommateurs dans l’alimentaire et à recréer du lien entre les PME, les grands groupes et les régions.

Président Directeur Général d’Eurogerm qu’il a fondé en 1989, il dirige aujourd’hui plus de 200 personnes impliquées dans la recherche, le développement et la commercialisation d’ingrédients destinés aux industriels de la meunerie et de la boulangerie. Jean-Philippe Girard assure également la fonction d’administrateur de l’ANIA depuis 2002.

Tous les articles
Calendrier des événements
« juillet 2017 » loading...
L M M J V S D
26
27
28
29
30
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
1
2
3
4
5
6

En France, l’industrie dans son ensemble emploie plus de 3,1 millions de personnes. Elle assure 50% de la productivité et 74% de l’export français. Elle constitue une clé de l’innovation en totalisant 80% de la R&D privée, et la principale source d’innovation pour les technologies et les services fortement intégrateurs de technologies. Elle peut, par sa croissance et sa capacité d’innovation, être le moteur du renouveau industriel européen dont l’objectif a été fixé à 20% du PIB de l’UE en 2025.

 

A l’occasion du deuxième débat télévisé de la campagne présidentielle qui s’est déroulé le 04 avril, les 18 fédérations industrielles ont publié un manifeste « les industries françaises fabriquent l’avenir » pour réaffirmer leur conviction qu’il ne peut y avoir d’économie forte, sans industrie forte (télécharger le Manifeste).

L’industrie française ne se meurt pas, elle se transforme par sa capacité à innover au service de tous. La Fabrique de l’Avenir incarne ce renouveau et cette volonté d’avancer ensemble sur des enjeux prioritaires partagés. Les 17 647 entreprises agroalimentaires vivent quotidiennement ces mutations.
Jean-Philippe Girard, président de l'ANIA

Avec le précieux support du GFI (Groupe des Fédérations Industrielles), la Fabrique de l’Avenir vise à mieux coordonner les actions des industries sur quatre enjeux majeurs :

  1. La transformation digitale
  2. L’évolution de la formation et des métiers
  3. La promotion d’une ambition industrielle pour l’Europe
  4. La nécessaire conciliation de la préservation de l’environnement et des activités industrielle avec « l’économie circulaire »
Il est important que le secteur industriel puisse apporter des preuves de son engagement à construire l’avenir de nos concitoyens. L’industrie doit retrouver sa place au cœur de l’activité de notre pays et dans le cœur des français. Il est de notre responsabilité de parler de notre réalité, de réaffirmer notre fierté de contribuer à une industrie d’innovations, porteuse de solutions et d’avenir.
Antoine Baule, Directeur Général de Lesaffre, en charge des enjeux industriels au sein de l’ANIA.

En savoir plus sur la fabrique de l’avenir : www.lafabriquedelavenir.fr