économie circulaire

L’économie circulaire dans l’industrie alimentaire

Parce que les ressources naturelles sont le moteur même de la production des industries alimentaires, leur préservation est essentielle. Les industries alimentaires ont pleinement conscience de leur responsabilité et innovent sans cesse pour prendre en compte ces enjeux dans un esprit d’économie circulaire.

Restez informé ! Choisissez votre newsletter


Auteur

Adeena Campas

Adeena Campas

Directrice Développement Durable

Au sein de la direction développement durable, Adeena Campas a pour mission de définir la stratégie développement durable de l’ANIA. Elle pilote la commission développement durable et coordonne le pilotage des enjeux de la Commission (Economie circulaire, sites industriels, RSE, Filière alimentaire durable, emballages). Elle est plus spécifiquement en charge des sujets emballages et filière alimentaire durable. Elle promeut l’intérêt et la compétitivité des IAA auprès des parties prenantes, dans les différentes instances de dialogue, notamment par la valorisation des bonnes pratiques.

 

Auparavant, elle était en charge des sujets environnement au sein du MEDEF. Elle a notamment participé à la rédaction de plusieurs guides de bonnes pratiques pour les entreprises (Economie circulaire et biodiversité).

Tous les articles

Les chiffres clés de l’économie circulaire dans l’industrie alimentaire

  • 70% des matières agricoles françaises sont transformées par les industries alimentaires
  • 90% de la matière première est valorisée
  • -22% de consommation d’énergie en 4 ans
  • 20 kg de déchets alimentaires jetés par an
  • 2% des déchets alimentaires produits en France viennent des industries alimentaires
  • 2/3 des emballages ménagers sont recyclés
  • 45% de matériaux recyclés dans les emballages alimentaires

Découvrez notre vidéo animée sur l'économie circulaire

Contexte

Le grand défi de la filière alimentaire est de nourrir 9 milliards de personnes d’ici 2050, tout en répondant aux défis environnementaux, sociaux et sociétaux auxquels notre planète est confrontée. 17 647 entreprises de l’industrie alimentaire maillent le territoire national et 70 % des matières premières utilisées et transformées proviennent de l’agriculture française.

L’économie circulaire vise à utiliser efficacement et durablement toutes les ressources :

les matières premières, les ressources animales et végétales, l’eau et l’énergie.

 

Elle propose de «boucler la boucle» du cycle de vie des produits grâce à un recours accru au recyclage et au réemploi qui permettent des bénéfices tant pour l’environnement que pour l’économie.

 

L’économie circulaire constitue donc un levier de compétitivité pour les entreprises et offre des opportunités de développement de nouveaux marchés.

Annexe

Découvrez en images les interviews de deux acteurs de l’économie circulaire :

François-Michel Lambert, Président de l’Institut de l’Economie Circulaire :

« L’économie circulaire puise ses racines dans la relation à la terre et à la ressource, les industries alimentaires sont au cœur même d’une approche d’économie circulaire  au sein de leurs territoires. »

 

Jean-François Herlem, Responsable Environnement du Groupe Roquette :

« L’application des principes de l’économie circulaire aux industries alimentaires repose sur trois facteurs clés : l’efficacité matière, l’efficience industrielle et la contribution à son écosystème territorial. »