Système Nutri-Score jugé conforme à la réglementation européenne

L’ANIA accompagnera les entreprises alimentaires qui s’engagent dans la mise en place d’un système d’information nutritionnelle simplifié.

Restez informé ! Choisissez votre newsletter


Auteur

Esther Kalonji

Esther Kalonji

Directeur alimentation & santé

Au sein de l’équipe Alimentation Santé de l’ANIA, Esther Kalonji a pour mission d’assurer la direction et la coordination du service, de définir les priorités des équipes en matière de nutrition, réglementation, information du consommateur et sécurité sanitaire. Esther suit également l’ensemble des problématiques liées aux ingrédients : additifs, arômes, auxiliaires technologiques, novel food…

Auparavant, Esther a travaillé pendant 15 ans à l’ANSES, tout d’abord en tant que Coordinateur Scientifique en évaluation (nutrition et risques nutritionnels) puis en tant que Chef d’unité Adjoint sur l’évaluation des risques nutritionnels et Nutrivigilance et enfin en tant que Chargée d’études au sein du Service des Affaires juridiques.

Tous les articles
Calendrier des événements
« novembre 2017 » loading...
L M M J V S D
30
31
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
1
2
3

La commission européenne a signifié aux autorités françaises l’autorisation d’utilisation par les entreprises alimentaires françaises du système d’étiquetage nutritionnel simplifié NUTRI-SCORE. Ce système étant désormais jugé conforme à la réglementation européenne, l’ANIA accompagnera les entreprises, PME, ETI et grands groupes, qui décident de s’engager dans la mise en place d’un système d’information nutritionnel simplifié complémentaire.

 


Partageant le constat de la complexité de la déclaration nutritionnelle actuelle pour les consommateurs, l’ANIA a toujours été favorable à l’amélioration et à la simplification de l’information nutritionnelle sur les produits alimentaires et à la mise en place d’un étiquetage nutritionnel simplifié complémentaire capable de proposer des informations objectives sur la qualité des produits. 

 

L’ANIA a soutenu l’ambition de l’article 14 de la loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016 pour une amélioration de l’information nutritionnelle. L’ANIA a participé de manière constructive à la concertation et à l’expérimentation des différents dispositifs d’étiquetage simplifié. Le Nutri-Score ayant été recommandé par les pouvoirs publics, il était important de valider sa conformité au cadre réglementaire européen.

 

Plusieurs entreprises alimentaires se sont d’ores et déjà engagées à améliorer et simplifier l’étiquetage nutritionnel de leurs produits, dont certaines par le biais du système Nutri-Score. Ces démarches vont dans le bon sens. Elles répondent aux attentes légitimes des consommateurs, qui recherchent toujours plus d’informations pour opérer leurs choix alimentaires.

 

Le système d’étiquetage nutritionnel sera mis en place par les entreprises sur la base du volontariat, conformément à la réglementation européenne. Afin de maintenir la compétitivité de nos entreprises françaises qui évoluent avec des partenaires commerciaux européens et mondiaux, et de garantir l’unicité du marché européen, il est essentiel à terme qu’un seul et unique système d’étiquetage nutritionnel volontaire soit retenu au niveau européen pour une information harmonisée des consommateurs.

 

Il est important de rappeler qu’en matière d’alimentation aucun aliment ne peut être considéré en soi comme bon ou mauvais pour la santé. L’équilibre alimentaire se fait sur la durée et repose notamment sur la diversité des aliments et la juste taille des portions. L’information nutritionnelle fait partie des outils visant à changer les comportements des consommateurs. L’éducation, notamment des jeunes et des populations défavorisées, sur la structuration des repas mais aussi sur la promotion d’un style de vie sain allié à une activité physique régulière, est tout aussi primordiale. L’innovation technologique aura également un rôle à jouer avec notamment le processus de dématérialisation de l’information qui permettra demain aux entreprises de rendre encore plus complète l’information disponible sur les produits.