FEELEAT : une application pour lutter contre les troubles alimentaires

 

Lancement de feeleat, une application pour aider les 8 millions de français qui souffrent de troubles alimentaires à se réconcilier avec leur alimentation.

Restez informé ! Choisissez votre newsletter


Auteur

ANIA

ANIA

Redacteur

Ceci est notre biographie

Tous les articles

Feeleat, la 1ère application médicalisée dédiée à la lutte contre les troubles alimentaires est désormais disponible gratuitement sur iOS et Android.

Né du travail commun de milliers de personnes concernées par ces maladies (patients, familles, professionnels de santé), feeleat est un ensemble de dispositifs innovants à la disposition de tous ceux pour lesquels s’alimenter est un combat au quotidien. Son objectif : aider les malades à mieux se soigner et à sortir de l’isolement grâce à un meilleur accompagnement tout au long de leur parcours de guérison.

Un carnet alimentaire et un journal de bord digitalisés

L’application a été pensée comme un carnet alimentaire dans lequel les utilisateurs enregistrent leurs repas en les rattachant à un contexte (lieu, compagnie), à des émotions, des sensations corporelles, des réactions.
Au fur et à mesure, ils pourront prendre conscience des situations favorables à leur alimentation et de celles qui, au contraire, les mettent en difficulté.

Une première version axée sur l’autoévaluation du patient

• Carnet alimentaire et journal de bord contextualisés,
• Journal d’émotions,
• Liste et suivi d’objectifs personnalisés,
• Filtre d’activités,
• Conseils et exercices,
• Partage d’informations avec l’équipe thérapeutique

D’ici quelques mois, ce dispositif s’enrichira d’une interface dédiée au corps médical pour favoriser les interactions avec le patient et l’analyse des données récoltées.

• Tableaux d’analyses et outils statistiques
• Interface dédiée aux professionnels de santé
• Messagerie sécurisée

 

L’ensemble du dispositif feeleat a été développé en conformité avec les exigences légales françaises en matière de sécurisation des données personnelles de santé.

Un cycle de conférences en ligne

Dès le mois de janvier, feeleat propose un cycle de 10 conférences thématiques, une opportunité unique d’échanger en direct avec des professionnels de santé sur des questions clés liées à l’alimentation, à son impact sur le corps ou sur la santé mentale. La première conférence aura lieu le 24 janvier avec pour thématique : « les prises en charges pluridisciplinaires et intégration du cercle familial ». Chaque mois, une nouvelle thématique sera proposée notamment à venir : « la sexualité & devenir parents », « l’équilibre alimentaire », « sport et activité physique ».

feeleat, une communauté d’entraide

feeleat, c’est d’abord et aussi une véritable communauté d’entraide.

 

En rassemblant des milliers de followers sur ses différents comptes Instagram (1), Morgane, la fondatrice de feeleat a créé une communauté qui s’épaule au quotidien, se conseille, s’entraide et échange des astuces pour dépasser ses difficultés.

 

Ainsi, les membres sont contributeurs à part entière du blog (2), écrivent leurs témoignages de guérison, partagent leurs expériences de soin, échangent des bonnes pratiques.

 

Grâce à l’émulation commune, ils sortent de l’isolement que génère leurs troubles, discutent avec leurs pairs, trouvent du réconfort, mais aussi des solutions pour surmonter leurs doutes, leurs peurs et poursuivre leur combat.

L’histoire de feeleat : Morgane Soulier, fondatrice de feeleat

Après 10 ans de lutte contre les troubles alimentaires, Morgane a allié son expérience de patiente et ses compétences professionnelles de Chef de projet dans les Nouvelles Technologies pour développer un outil numérique performant qui bénéficie aujourd’hui de l’adhésion de la communauté médicale.

Le projet feeleat s’inscrit dans la volonté de moderniser les parcours de soin. Grâce à l’aide précieuse des professionnels de santé et de la communauté de patients qui m’accompagnent, j’ai pour ambition d’apporter, à travers le monde, des aides nouvelles à tous ceux pour qui s’alimenter peut-être une épreuve au quotidien.
Morgane Soulier